Ce projet est actif

Amélioration de l’accès à l’assainissement et à l’hygiène selon l’approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) - Phase5

 

Le projet « Amélioration de l’accès à l’eau, à l’hygiène et l’assainissement selon l’approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) dans la région de l’Est du Burkina Faso » est mis en œuvre par SNV Organisation Néerlandaise de Développement. Ce projet qui vient consolider les résultats probants de quatre précédentes phases est financé par UNICEF à hauteur de 1,5 million d’euros ; il couvre 09 communes dans la région de l’Est pour la période de mars 2020 à décembre 2022.

Au Burkina Faso, le Programme National d'Assainissement des Eaux Usées et Excréta (PN-AEUE), a établi le taux d’accès à l’assainissement familial en milieu rural à 19,9% et en milieu urbain à 38,6% en 2020. La défécation à l’air libre est très fréquente avec un taux de 40% sur le plan national et 65% en milieu rural. Ces chiffres traduisent les réalités des défis en matière d’hygiène et d’assainissement.

Par ailleurs, au niveau national l'ATPC sans subvention n'est pas encore assez vulgarisé même si cette approche a fait ses preuves en termes d’appropriation, de changement de comportement et de durabilité. Le projet ATPC mis en œuvre par SNV avec l’appui financier de UNICEF est une contribution à relever ce défi majeur. Sur le plan national, ce partenariat constitue un argument qui appuie le plaidoyer pour l’harmonisation des interventions en ATPC sans subvention.

ATPC phase 5, pour consolider les acquis

La phase précédente du projet ATPC a montré des acquis importants dans la région de l'Est en termes d'institutionnalisation de la question de l’hygiène et Assainissement et de renforcement des capacités des acteurs. Cependant les  populations déjà touchées par la phase perécédente de l’ATPC ont besoin d’un accompagnement supplémentaire pour amélorer et conforter l’accès et les comportements en matière d’hygiène. Elle se répartit en 3 catégories :

  • Plus de 113.000 personnes dans une centaines de villages certifiés ; cette catégorie de la population sera suivie et surtout rétrocédée aux communes pour le maintien des acquis ;
  • Plus de 84.000 personnes dans 46 villages évalués FDAL (Fin de la Défécation à l’Air Libre) mais non encore certifiés. Ces communautés seront appuyées et suivies pour la confirmation du statut FDAL et la certification ;
  • Plus de 163 000 personnes dans 72 villages déclenchés non encore FDAL. Ces villages ont encore besoin d’améliorer leur accès et leurs comportements en matière d’hygiène.

 

Le maintien du statut post FDAL avec un taux élevé d’ouvrages améliorés est un objectif clé visé avec une implication forte des acteurs locaux et de l’administration locale. La démonstration de l’efficacité de l’approche peut contribuer à cet effet.

Une approche holistique pour mettre l’ATPC à l’échelle

Cette phase de l’ATPC garde en vue 2 volets qui, mis en œuvre contribuera à mettre à une plus grande échelle l’ATPC sans subvention. Il s’agit de :

  • Développer, mettre en œuvre et renforcer les capacités pour les activités post-FDAL dans les villages FDAL
  • Mettre à l'échelle l’approche de l'ATPC sans subvention vers le niveau provincial

 

Pour assurer la durabilité, le projet adopte une stratégie de développement des capacités multi-acteurs au niveau communal, provincial, communautaire, institutionnel, associative et du secteur privé local. Aussi, l'intervention développe explicitement une approche de durabilité post-FDAL qui inclut la durabilité des latrines, ainsi que des changements de comportement en matière d'hygiène. Reconnaissant la diversité des besoins, des perspectives et des obstacles à l'assainissement au sein des populations, les stratégies seront ajustées pour des groupes spécifiques. Le projet vise ainsi à prendre en compte toutes les catégories de personnes, en mettant un point d’attention sur les besoins spécifiques des femmes et des filles, des personnes handicapées et les besoins des ménages.

 

Nos experts

Aminata Bara

Leader du secteur WASH - Burkina Faso

Donateurs & partenaires