12,5 M€ de financement néerlandais pour contribuer au changement des systèmes AEPHA au Burkina Faso


En décembre 2020, le consortium SNV et World WaterNet a lancé un projet de 12,5 millions d’euros visant à renforcer la capacité des autorités burkinabè à améliorer l’accès durable des Burkinabés à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que pour la production agricole.

Intitulé Eau, Clé du Développement Durable (ECDD), ce projet de quatre ans est financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burkina Faso. L’ECDD sera sous la tutelle du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement (MEA). Le ministère facilitera le partenariat entre la consortium, les gouvernements locaux et les cinq agences de l’eau (AE) opérant dans les bassins fluviaux du Burkina Faso.

Le projet sera mis en œuvre par l’intermédiaire des cinq AE’s et renforcera les systèmes de prestation de services de 17 comités locaux de l’eau (CLE) et augmentera l’accès des communes ciblées pour des activités AEPHA (Accès à l’Eau Potable, Hygiène et Assainissement) et agricoles. Ensemble, SNV et World WaterNet renforceront la capacité de diverses institutions à s’acquitter de leurs responsabilités en matière de gouvernance et de fournitures de services conformément au cadre national. L’amélioration de la capacité de gouvernance sera complétée à travers diverses technologies et approches d’investissement durable pour la conservation des sols et de l’eau :  l’approvisionnement en eau potable,  la fourniture des services d’assainissement et d’hygiène, et les pratiques agricoles des petits exploitants en vue d’une éventuelle augmentation des activités.

« Grâce à l’ECDD, nous visons à accroître la résilience et la préparation des décideurs et des fournisseurs de services pour faire face à la variabilité climatique. En renforçant la capacité de gouverner et de fournir des services d’eau sûrs et fiables dans les zones du projet ECDD, avec le Gouvernement du Burkina Faso, nous espérons atteindre un niveau durable de gestion des ressources en eau au profit des besoins domestiques des populations et de l’utilisation productive des ressources en eau  », a déclaré Jeanette de Regt, Directrice de pays, SNV au Burkina Faso.

Le Burkina Faso est l’un des nombreux pays d’Afrique qui dispose d’un cadre institutionnel progressif et a introduit de nombreuses innovations précieuses dans la gestion décentralisée des ressources en eau. Toutefois, il est possible de renforcer l’application des systèmes décentralisés de gouvernance et de prestation de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, et de guider les investissements dans la direction d’un service de qualité et durable dans un contexte d’incertitudes climatiques croissantes. Avec 40% de la population du Burkina Faso vivant encore sous le seuil national de pauvreté, la couverture AEPHA reste relativement faible, en particulier dans les zones rurales. Le manque d’accès en AEPHA est lié à de mauvaises conditions de santé personnelle et environnementale et a un impact débilitant sur la subsistance et les moyens de subsistance des populations; en particulier pour un pays qui a  « une économie qui est largement basée sur l’agriculture, qui emploie près de 80% de la population active ». [1]

On s’attend à ce que la mise en œuvre réussie du projet ECDD améliore directement les systèmes de prestation et de gestion AEPHA de 17 CLE’s et, indirectement, la vie quotidienne et les possibilités de subsistance de toutes les personnes vivant dans les zones où les CLE’s opèrent.

 

Remarque
[1] World Bank, 'The World Bank in Burkina Faso,' The World Bank, https://www.worldbank.org/en/country/burkinafaso/overview (consulté le 14 janvier 2021).

Photo: Image par RobertoVi de Pixabay

À propos de SNV (organisation néerlandaise de développement international) (https://snv.org/)
SNV est une organisation de développement international à but non lucratif qui vise une différence durable dans la vie des personnes vivant dans la pauvreté en les aidant à augmenter leurs revenus et à accéder aux services de base. A travers les Objectifs de développement durable, la SNV se consacre à une société équitable dans laquelle tous les peuples sont libres de poursuivre leur propre développement durable. SNV travaille dans les secteurs de l’agriculture, des ’énergies renouvelables et de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (AEPHA) pour aider à réaliser des solutions locales qui renforcent les institutions, donnent un coup d’appui aux marchés et permettent aux gens de sortir de la pauvreté bien au-delà du cadre de ses projets. SNV est présent à long terme dans plus de 25 pays et compte plus de 1 300 personnels à travers le monde.

À propos de World WaterNet (https://www.wereldwaternet.nl/en/)
World Waternet, fondée en 2007, est une organisation à but non lucratif dédiée à l’amélioration de l’accès durable à l’eau propre, suffisante et salubre pour tous. World Waternet a été fondée à l’initiative de Waternet, l’organisation publique de l’eau d’Amsterdam et environs, la seule compagnie d’eau aux Pays-Bas qui couvre l’ensemble du cycle de l’eau. World Waternet soutient les organisations publiques de l’eau par le biais d’échanges de connaissances peer-to-peer dans la gestion du cycle de l’eau. World Waternet a des partenariats à long terme avec les opérateurs de l’eau et les organisations de l’eau dans plus de 15 pays pour renforcer les capacités, améliorer les performances et leur permettre d’offrir un meilleur service à un plus grand nombre de personnes.

Pour plus d'informations, contactez: Kees Vogt, chef de projet ECDD par e-mail.